J’ai désactivé mon compte Facebook, et je me porte très bien !

268 commentaires
Facebook

Comme l'indique le titre de ce post, j'ai décidé de désactiver mon compte Facebook, et pourquoi ça ?

Je l'ai décidé aujourd'hui même et je ne pense pas que cela soit une grande perte. Comme on le dit souvent, Facebook et les réseaux sociaux facilitent la communication, la conservation et la création de liens entre les gens. Je pense, pour ma part, que c'est bien cette facilité qui nous a attiré vers les réseaux sociaux. La choix de la facilité, c'est facile et humain. Il est toujours plus facile de se laisser souffler une idée plutôt que de la trouver tout seul, de même que la solution à un problème.

Est-il donc si compliqué de conserver des liens entre nous, est-il si compliqué d'en créer de nouveaux, est-il compliqué de suggérer un nouveau contact à un ami, sans l'aide des systèmes informatisés tels que les réseaux sociaux ? Il semblerait que oui ... On nous dit même parfois à qui on devrait parler ! J'avoue ne pas être une personne toujours très sociable et avenante, mais chacun son caractère, n'est-ce pas ! Mon caractère ne me pousse donc pas à aller vers les autres pour créer de nouvelles relations ou pour échanger des informations. C'est donc par facilité que je me suis laisse guider par les réseaux sociaux pour entrer en contact avec mes propres connaissances ou avec des personnes que je ne connais pas – et que je n'ai jamais croisé. Ce sont ces même réseaux sociaux qui m'ont permis d'apprendre des choses sur ces personnes sans qu'elles ne le sachent. Ces informations personnelles proviennent des messages, des liens, des photos, des goûts exprimés, etc que mes contacts ont partagé avec l'ensemble de ses propres contacts, dont moi. La notion de groupe existe et permet de contrôler les informations partagées, mais qui prend réellement le temps de créer un groupe par type de contact ou par affinité ? Elles savent qu'elles partagent des informations avec tout leur contact, mais elles ne savent pas qui les consultent et ce qu'elles en font. Dans une relation humaine, on peut parler avec une ou plusieurs personnes en même temps. On sait alors à tout moment à qui on parle. On accorde donc un niveau de confiance pour chaque personne de son entourage en fonction de notre affinité avec chacune d'entre elles. C'est ce qui défini, de manière implicite voire inconsciente, qu'elles informations peuvent être échangées avec les personnes concernées. On contrôle à tout instant les informations que l'on partage avec son ou ses contact(s) situé(s) en face de soi. Si la relation change dans le temps avec certaines personnes, alors les informations transmises à ces dernières seront adaptés au niveau de confiance à l'instant T. Difficile de reproduire de manière informatisée un niveau de confiance basé sur des émotions humaines, et manière synchrone avec notre cerveau, non ? Dans une relation humaine, la confiance est mise à l'épreuve dans l'échange d'informations avec les contacts que l'on côtoie. Dans le cas d'échanges avec des contacts par le biais d'un système informatisé, la confiance est mise à l'épreuve lors de l'utilisation de ce dernier, puis dans un second temps, avec les contacts destinataires des informations. Comme on l'a vu depuis quelques temps, la confiance auprès des systèmes informatisés et plus précisément auprès des sociétés fournissant ces réseaux sociaux et autres systèmes d'échanges d'informations n'est pas possible. A la fois leur niveau de sécurisation des données jamais suffisant et leur gratuité, non pas par altruisme mais par mercantilisme, sont quelques unes des causes que l'on ne pourra certainement jamais leur faire confiance à 100%.

Ceci est très certainement une vision limitée de la situation actuelle et je me trompe peut-être, mais je pense avoir encore le droit d'avoir le choix, le choix de contrôler à tout instant les informations que je partage avec ceux dont j'ai envie.

ps : on laisse même certains nous dire quoi rechercher, au cas où l'on ne saurait pas ce que l'on recherche – ou bien encore d'autre nous dire quoi acheter – ...

Mots clefs :

Cet article a 268 commentaires :

Kaply

buy tadalafil pharmacy
<a href=http://buygcialisonlinerx.com>buy cialis online</a>
buy cialis online in california
<a href="http://buygcialisonlinerx.com">buy cialis online</a>

ganswered

t <a href= http://viagraicn.com/viagra-strengths >how to get viagra over the counter</a> weather
front|<a href=http://viagraicn.com/how-much-viagra-is-too-much>viagra pill price</a>
lower cost viagra

over the counter generic viagra jt

sh <a href="http://viagragenericpills100mg.com/">viagra generic name</a> and CNBC announce | <a href=http://viagragenericpills100mg.com/>viagra generic</a> womens online viagra

what do generic viagra pills look like uz

sh <a href="http://viagragenericpills100mg.com/">cialis for sale cheap</a> and Senate and helped | <a href=http://viagragenericpills100mg.com/>is cheap cialis safe</a> fastest online viagra

btemperw

r <a href= http://paydayplr.com >payday loans cash advance</a> three
small <a href=http://paydayplr.com>payday loan</a>
payday loans cash advance

lworthy

x <a href= http://paydayplr.com >payday loans online</a> seven
street <a href=http://paydayplr.com>payday loans online</a>
payday loans online

order generic levitra levitra cost how to buy levitra online

order generic levitra
levitra cost
how to buy levitra online

Cheap goods

Thanks so much for sharing all with the awesome info! I am looking forward to checking out far more posts! cgfacefgdkga

Ajouter un commentaire

Texte anti-spam :*